Contribuţia locuitorilor Ţării Haţegului la realizarea Marii Uniri din 1918

La contribution des habitants du pays de Haţeg à la réalisation de la grande union de 1918

 Autor: Ioachim Lazăr

Dans les années de la première guerre mondiale, un très grand nombre des jeunnes roumains du Pays de Haţeg a été envoyée sur le front, en se sacrifiant pour des idéals etrangères de leur nation. Beaucoup d’entre eux ont tombé sur le champ de bataille de L’Italie, Galiţia ou Polonie. Dr. Fabiu Bontescu, avocat de Haţeg, a tombé sur le front de Galiţia. Il a été inhumé en 24 Octobre 1914, dans le jardin du Gymnasium jésuite de Chyrow. Après quoi, il a été exhumé et reinhumé à Haţeg.

Dans le Pays du Haţeg et dans La Vallée du Jiu, occupées partiellement par les troupes roumaines, en August-Septembre 1916, ont été arretés plus de 35 prêtres roumains „suspectés d’avoir des liaisons avec les frères de la même nation”. On mentionne le vicaire Teofil Crişan et l’archiprêtre Dr. Cornel Popescu, les prêtres Ioan Bocăniciu de la localité de Pui, Ioan Pepenariu de Bărbătenii de Sus, Ioan Şusman et Aurel Mărilă de Silvaşu de Jos, Isidor Saturn de Merişor, Ioan Bora de Petros, etc.

Pendant la révolution de Novembre 1918, qui a entouré les villes et quelques localités du Pays du Haţeg, ont été constitués des Conseils et des Gardes Nationales Roumaines. Quoiqu’il a été constitué plus tard que les conseils de Deva, Hunedoara, Orăştie, Brad, Ilia ou Petroşani, nottament en 12 Novembre 1918, Le Conseil National de Haţeg a reussi d’assumer les atributions de l’administration, en rétablissant l’ordre et prenant des messures pour la restitution des biens matériels aux propriétaires, confisqués pendant la révolution.

Les habitants du Pays du Haţeg ont participé effectivement aux préparations de la Grande Assemblée Nationale de Alba Iulia, de 1 Décembre 1918. En 12-25 Novembre 1918 a eu lieux l’Assemblée du Cercle électoral de Haţeg qui a élu comme deputés du cercle les suivants: Filip Muntean de la localité de Ciopeia, Trifu Macşer de Uricani, Petru Daju de Petroşani, Ioan Pătruc de Clopotiva et Gavril Lăsconi de Ohaba, justifiés et obligés de participer avec un vote décisif dans la Grande Assemblée Nationale et de contribuer, par leur vote à la decision du destin du peuple roumain de Transsylvanie, Hongrie et du Banat roumain. Parmi les 165 délégues de Hunedoara, 43 représentaient le cercle électoral de Haţeg, 28 étant des membres élus et 15 membres qui représentaient des institutions culturelles et écclesiastiques.

La ville de Haţeg a été représentée par Dr. Cornel Popescu – l‘archiprêtre orthodoxe de Haţeg, Teofil Crişan (1869-1943) – le vicaire uniate, le professeur Romul Vuia (1887-1963)- le représentant de la Réunion de chants, Ştefan Crişan- tanneur, le représentant de la Réunion des femmes uniates, Virgil Popovici (1865-1943)- commerçant, de la part de la Réunion des femmes orthodoxes, Alexandru Morariu- potier et Ioan Doboiu (1877-1950) – tanneur élus de la part de la Societé des potiers, Nicolae Vasiu (1880-1920)- bottier et Teodor Doboiu Nacu (1885-1939) – cordonnier de la part de la Societé des Cordonniers de Haţeg.

Des paysans, ayant le droit imperatif, élus par les communautés des villages de Haţeg, ont participé à cette assemblée Ioan Munteanu de la village de Ciopeia, Petru Daj de Petroşani, Ioan Pătruc de Clopotiva, Gavril Lăsconi Muntean de Ohaba de Sub Piatră, Gavril Coroescu de Sălaşu de Jos, Sofron Vălean de Ruşi, Toader Tomoni de Clopotiva, Lazăr Dumulescu de Covragiu, Ştefan Şura de Săcel, Antone Şerban de Toteşti, Petru Coposecu de Bretea Română, Todor Dragoş de Bărăşti, Antoniu Para de Silvaşu de Sus, Ştefan Hana de Silvaşu de Sus, Nicolae Muntean de Ohaba de Sub Piatră, Pavel Borlovan de Reea, Iosif Alboni de Bucova, Lazăr Pârv de Ciopeia, Moise Dănesc I. Petru din Streisângeorgiu, Samoil Ungur de Unciuc, Adam Voinesc I. Voina de Păucineşti, Alexandru Armioni de Păucineşti, Simion Albu de Strei-Plopi, Toma Baic de Strei, Ilie Fântânesc de Valea Sângeorgiului, Dumitru Bordei de Strei-Ohaba, Ioan Todosoi de Strei-Săcel et Septimiu Ionaş de Toteşti.

De pair avec les délégués élus ou légitimes ont participé aussi des habitants du Pays du Haţeg. „Il est arrivé un grand nombre de habitants de la Vallée du Strei, de l’ancienne pays du Haţeg, de la grande capitale de la Dacie romaine, Ulpia Traiana Sarmizegetusa, des habitants du pied des Monts de Retezat et jusqu’aux Portes de Fer de Transsylvanie, avec leur costumes pitoresque tres ancien et varié, de vrais déscendants de Decebal et Traian”.

 

Translate »