Ipostaze ale adolescenţei în filmul românesc

Hypostases de l’adolescence dans la cinématographie roumaine

 Autor: Cornel Crăciun

L’adolescence représente la deuxième phase du développement dans l’existence humaine, étant située chronologiquement parmi l’enfance et la jeunesse. Les protagonistes du cet âge ne se mêlent pas avec les gamins, vivent plus intense tant la vie quotidienne que les accomplissements personnels ou de group, ils ont admis et pris au sérieux par les personnes plus âges.

La socialisation caractéristique à l’adolescence este plus active et complexe que auparavant, ayant en vue l’implication dans une collectivité humaine et l’assume des responsabilités, la disponibilité inventif et la dextérité technique, la pratique des sports individuelles ou d’équipe.

L’adolescence conçue comme état d’esprit se rapporte directement à l’existence scolaire spécifique au cet niveau du temps. La vie de lycéen est pleine des surprises, des provocations quotidiennes, des doutes, bravades ou des échecs douloureux. La transposition cinématographique de cette situation a été concrétisée dans trois sous division. Dans la première s’agit de la vie du lycéen proprement dite, le plus célèbre exemple étant lequel de la série imaginée par le scénariste George Şovu et le metteur en scène Nicolae Corjos, qui s’intitule «Les lycéens ». La deuxième sous division décrit les moyens des séjours pendant la vacance d’été. Dans le monde rurale sous le fond de la révolte des paysans en 1888 est situé l’action dans le film « La vacance tragique » (1978(m et dans le monde urbaine contemporaine vers le fin du communisme roumaine en ce qui concerne les productions: «Le quatrième palissade, près le débarcadère » (1985) et « Les salutations d’Agigea » (1984). Enfin, la troisième sous division est appliquée au monde sportif. De cette perspective, il faut citer deux titres de bonne qualité: “FAIR PLAY» (1977) (qui évoque le football au niveau des cadets) et « Le Grand Prix » (1985) (qui surpris la passion des adolescents pour les courses des petits machines).

Si nous n’imaginons que le monde du conte bleu est un territoire accessible seulement aux enfants, voilà que le metteur en scène Elisabeta Bostan veut de nous fait la convainquons de la durabilité de cette situations même dans le cas particulier des adolescents qui se trouvent dans le seuil du baccalauréat. Alliée avec sa bonne amie et collaboratrice, la scénariste Vasilica Istarte, la créatrice du film « Sourire de soleil » (1987) réalise une comédie musicale féerique dans la tradition sérieux du genre.  

L’aventure reste un attribut constant de l’âge adolescentine, soit qu-il se manifeste dans le plan de la réalité positive, soit qu’elle a été conçue comme exercice d’adaptation littéraire appliquée. Même si la magie spécifique de l’enfance a été diluée un peu, la passion pour la découverte de l’inconnu, pour l’épreuve des dispositions naturelle physique et mentales, l’aspiration de connaissance directe, reste aussi intense sur toute la durée d’adolescence. L’exercice d’investigation de cette formule dramatique peut être classifiée dans deux catégories différentes: a) les adolescents dans l’actions aventureux proprement dites (« Le Roux » 1976; « Les blousons jaunes » 1979; « La rivière qui gravit la montagne » 1977); b) les transpositions cinématographiques des œuvres littéraires (« Deux ans de vacances » 1973 ; « Toutes voiles dehors ! » 1976),

Le dernier segment interprétatif mise en discussion les problèmes familiales ou sociales qui marquent l’évolution des personnages adolescentines. Soit qu-il s’agit des dissensions parmi les adultes, soit des institutions de l’Ėtat désignés pour l’éducation ou la protection des jeunes, les résultats sont semblables sous tous les rapports d’intégration sociale. Bien sûr, quand la pression de la famille ou de la société sur les adolescents est trop forte, nous pouvons assister même à la solution tragique définitive: la suicide (dans le film „La Passion” 1975) ou la morte accidentelle des protagonistes (dans la production intitulée „Septembre” 1977).

 

Translate »